Répartition

Le budget annuel comprend un budget des missions et un budget de gestion.

  • Le budget des missions comprend les recettes et dépenses relatives aux missions légales de l’institution. Ces crédits sont principalement non limitatifs.
    L’évolution des recettes et dépenses dans le cadre du budget des missions est détaillée dans la rubrique « Financement de la sécurité sociale ».
  • Le budget de gestion comprend les crédits relatifs au fonctionnement de l’institution. Ces crédits sont tous limitatifs, à quelques exceptions près. Le budget de gestion est divisé en trois grandes rubriques : dépenses de personnel, dépenses de fonctionnement (ordinaires et informatiques) et dépenses d’investissement (ordinaires, bâtiments et informatique).

Budget global en 2018

Les tableaux ci-dessous reprennent les chiffres du budget global de ces dernières années (x 1 000 euros).

Budget global : aperçu
  2016(*) 2017(*) 2018(*)
Recettes 71 558 766 80 906 496 82 723 037
Dépenses 72 270 416 80 570 210 83 718 112
Solde -711 650 336 286 -995 075

(*) Chiffres provisoires

Recettes : vue détaillée
  2016(*) 2017(*) 2018(*)
Missions 71 556 629 80 888 322 82 703 281
Gestion 2 137 18 174 19 756

 (*) Chiffres provisoires

Dépenses : vue détaillée
  2016(*) 2017(*) 2018(*)
Missions 72 103 029 80 363 767 83 493 731
Gestion 167 387 206 443 224 381

(*) Chiffres provisoires

Le budget de gestion en 2018

Le tableau ci-dessous reprend les chiffres du budget de gestion de ces dernières années (x 1 000 euros).

2016 2017 2018
Dépenses de personnel 85 578 111 680 123 764
Dépenses de fonctionnement 81 308 86 931 89 018
Dépenses de fonctionnement ordinaires 10 321 13 285 15 253
Dépenses de fonctionnement pour l'informatique 70 987 73 646 73 765
- Smals 70 233 72 754 72 876
- ONSS 754 892 889
Dépenses d'investissement 501 7 832 11 599
Immobilier 413 4 329 9 821
Dépenses d'investissement informatique 14 2 541 207
- Smals 0 2 502 -
- ONSS 14 39 207
Mobilier 74 962 1 571

Les dépenses de gestion les plus importantes sont les dépenses de personnel et les dépenses pour les travaux informatiques (frais de fonctionnement et d’investissement) exécutés par Smals, notre partenaire informatique habituel. Regroupées, ces dépenses représentent plus de 87 % des dépenses de gestion totales pour l’année 2018.

Dépenses de personnel

En 2018, les dépenses de personnel ont augmenté de 11 %, alors qu’en 2017, en raison de la fusion avec DIBISS le 1 er janvier et de l'intégration de l'inspection sociale le 1 er juillet, une augmentation de 31 % a été constatée.

La part des dépenses de personnel dans les dépenses de gestion totales passe de 51,2 % en 2016 à 54,1 % en 2017 et 55,16 % en 2018.

Les dépenses de personnel 2018 ont été largement influencées par les facteurs suivants :

  • la fusion avec le CSPM au 1er janvier 2018 (+ 10 ETP) ;
  • l’extrapolation de l’intégration de l’inspection sociale à une année complète ;
  • l’adaptation de l’indice en octobre 2018 ;
  • l’augmentation des cotisations pour le pool des organismes parastataux de 38 % à 41 % ;
  • un accroissement de 0,33 % du nombre de personnes employées (exprimé en équivalent temps plein payé en 2018).

Parmi d’autres facteurs déterminants, on trouve les augmentations d’ancienneté et de promotion.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à prendre connaissance de notre infographie présentant les chiffres-clés du personnel en 2018.

Dépenses informatiques de Smals (frais de fonctionnement et d’investissement)

Les dépenses relatives aux prestations de Smals ont diminué de 3,2 % en 2018. Cette diminution résulte principalement de la finalisation en 2017 des projets de développement de deux services en ligne :

  • Activités complémentaires et
  • Green@work.

En 2017, l’augmentation était de 7,2 % par rapport à 2016.

Quant à la part des dépenses de Smals dans les dépenses de gestion totales, elle est passée de 42 % en 2016 à 36,5 % en 2017 mais est tombée à 32,5 % en 2018.

Autres dépenses de fonctionnement

Les autres dépenses de fonctionnement ne représentent pas plus de 7,99 % des dépenses de gestion totales.

Les frais de locaux, les frais de bureau, les frais de représentation et les subventions octroyées au Mess sont les postes les plus importants.

Autres dépenses d'investissement

En 2018, les travaux de rénovation du bâtiment Horta, débutés en 2017, ont été poursuivis. Dès lors, la part des dépenses d’investissement (hors SMALS) dans les dépenses de gestion totales est passée de 2,6 % en 2017 à 4,38 % en 2018.