A partir du 1er avril 2019, l'ONSS doit accepter les factures électroniques dans le cadre des marchés publics. Il s'agit d'une mesure européenne qui s'applique à toutes les autorités publiques qui lancent des marchés publics.

Afin de répondre à cette exigence, l'ONSS a rejoint en 2018 la plate-forme Mercurius du SPF Stratégie et Appui (BOSA). Cette plate-forme regroupe toutes les factures électroniques des marchés publics, ce qui permet aux fournisseurs de suivre, entre autres, la situation de leurs factures. Un nombre limité d'entre eux ont déjà utilisé la plate-forme en 2018.

Pour l'instant, le service comptabilité de l'ONSS reçoit toujours ces factures sous forme de fichiers PDF, mais en 2019, l'intention est d'évoluer vers le traitement des factures sous forme de fichiers XML.