My Digital Assistant : sur le terrain avec l’inspection sociale

Au cours des dernières décennies, la sécurité sociale a pris le virage du numérique. Quasiment toutes les informations sont disponibles et exploitables sur support électronique : les données d’identification des employeurs et des travailleurs, les données relatives aux rémunérations et temps de travail, les statuts financiers des entreprises, etc.

Toutefois, les inspecteurs sociaux amenés à effectuer un contrôle sur le terrain, notamment sur un chantier boueux ou dans un bistrot animé, n’étaient pas encore en mesure d’en faire usage de manière optimale. Pour les différents aspects de leur emploi, ils étaient encore fortement tributaires de données disponibles sur support papier.

Des données disponibles en temps réel via l’application mobile

My Digital Assistant (MyDia) change tout ça. MyDia est une application mobile que les services fédéraux d’inspection sociale (ONSS, INAMI, ONEM, Contrôle des Lois sociales, INASTI et Contrôle du bien-être au travail) ont fait développer en commun afin de faire fonctionner leurs contrôles sur le terrain de manière bien organisée et efficace. L’application aide les services à coopérer à travers les différentes institutions.

Via leur smartphone, MyDia donne aux inspecteurs accès au registre national, de sorte qu’il devient plus simple d’identifier rapidement et sans équivoque des travailleurs. Les banques de données de la sécurité sociale sont accessibles en temps réel, ce qui permet de mettre à tout moment les données de déclaration les plus récentes à la disposition des inspecteurs. L’application leur permet de voir quels contrôles sont planifiés, quels collègues y participent et qui a effectué quel contrôle. L’application présente un récapitulatif des résultats du contrôle. Après un contrôle, les éléments permettant de compléter une enquête sont, dès lors, disponibles.

Approche axée utilisateur

Les inspecteurs ont été impliqués activement dans le développement de MyDia. À cette fin, des prototypes ont notamment permis aux inspecteurs d’esquisser eux-mêmes les fonctions souhaitées sur papier.

Chaque partie intéressée (« stakeholder ») a eu son mot à dire sur le résultat final, ce qui a débouché sur une forte participation du groupe cible et sur une application répondant aux besoins réels. De même, le business analyst a accompagné un certain nombre d’inspecteurs sociaux lors de leurs contrôles. Les priorités ont ainsi pu être ajustées à temps.

Grâce à l’approche axée sur l’utilisateur, les services d’inspection sociale et Smals ont été récompensé le 13 octobre 2020 par un « Business Analysis Achievement Award ». L’International Institute of Business Analysis décerne ce prix à des projets réussis, où le processus d’analyse business a apporté une valeur ajoutée considérable.

Retour en haut